« Ici » : entretien avec Cayetano Espinosa (Pérou)

Ici sera projeté lors de la soirée courts-métrages proposée dans le cadre du Festival Le Cinéma Documentaire Engagé dans les Amériques. Cette soirée aura lieu le jeudi 10 octobre 2019, à partir de 20h00 au cinéma Le Studio à Aubervilliers et elle se composera de la projection de trois courts métrages : Ici (Cayetano Espinosa, 2017), Horse Day (Mohamed Bourouissa, 2014) et Sol Negro (Laura Huertas Millán, 2016). La projection se fera en présence de la réalisatrice de Sol Negro, Laura Huertas Millán et de l’association Cinémas 93.

Interview préparée par Elcira Leyva Quintero, Alice Langlois et Eva-Rosa Ferrand Verdejo, menée par Eva-Rosa Ferrand Verdejo et filmée par Elcira Leyva Quintero le 10 septembre 2019 à Paris.

Cayetano Espinosa

En vue de la projection du court-métrage « Ici » dans le cadre du Festival nous avons eu l’opportunité d’interviewer Cayetano Espinosa, réalisateur du film.

C’est un matin ensoleillé de début septembre que nous avons rencontré Cayetano Espinosa au jardin des Plantes, à Paris, pour discuter de son film qui immortalise un fragment de vie des femmes de la communauté Isconahua. Le film semble s’interroger sur la transmission de la mémoire de génération en génération ainsi que sur la survie des peuples indigènes à l’heure des déplacements forcés de population et de destruction de l’environnement.

Nous avons d’abord abordé la genèse du film : comment Cayetano Espinosa a commencé à faire du cinéma et pourquois’est-il intéressé à la communauté Isconahua? Il nous a également brièvement raconté l’histoire de ce peuple, qui aujourd’hui a pratiquement disparu.

Nous avons ensuite discuté de la construction du film en tant que tel : le choix des personnages, le rôle du cinéaste dans le déclenchement de la parole dans le documentaire, le travail du son dans le film, …

Enfin, nous avons abordé des questions d’ordre plus général : la place de la caméra dans le film documentaire, la notion d’engagement au cinéma et, pour finir, le parcours du film en Amérique Latine et les nouveaux projets du réalisateur.

Encore mille fois merci à Cayetano Espinosa pour son temps et sa bonne humeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *